Marie Edmée Séguin

La Beauté...



La beauté me tire vers le haut. Cette fonction de l'art est à mes yeux essentielle,
particulièrement à l'époque contemporaine, quoiqu'en disent certains critiques des arts
dits "contemporains".

L'idée de beauté est une éthique et un concept qui me tiennent à tête et à coeur.
La beauté n'est pour moi ni ringarde, ni d'un autre âge. Elle donne sens à ma vie et
à tout ce que je fais.

La beauté c'est un chemin, une aspiration, une façon de respirer.

La beauté me relie aux artistes et aux humains de tous les temps,m'attire, me guide
et me motive.
La beauté dans tous les sens du terme, là où personne ne la voit,pour me sentir vivante
et inspirée.
La beauté non pour nier la laideur mais pour réenchanter la vie,pour ne pas tomber
aussi bas qu'on voudrait nous y entrainer.
La beauté du geste, de l'émotion, d'une pensée, du désespoir, de l'espérance humaine,
celle qui vous touche au plus profond.
La beauté comme un enthousiasme vivifiant, comme un cri de révolte dans notre société
destructrice et crétinisante,

...et puis aussi l'Humour, l'humour et... l'Humour !

Marie-Edmée Séguin - 2008

Peindre est ma nature



« Je peins des paysages remémorés que j’emporte avec moi, ainsi que les souvenirs des
sentiments qu’ils m’ont inspirés, qui sont bien sûr transformés.
Je préférerais laisser la nature où elle est. Elle est assez belle comme ça.
Je ne veux pas l’améliorer. Je ne veux certainement pas la refléter.
Je préférerais peindre les traces qu’elle laisse en moi ».

Joan Mitchell - Buckwheat 1982

Je ne peux mieux dire !


Ajouté le 12 juil. 2015

« Ma définition de la peinture, c’est qu’elle est une recherche,
Comme n’importe quel travail créateur. En musique, on frappe une note qui en
Entraîne une autre.Une chose détermine la suivante. D’un point de vue philosophique,
L’idée est que l’on vit d’instant en instant. Ce faisant chaque instant décide du suivant.
On ne doit pas être cinq pas en avant ; rien qu’un seul, le suivant ; si l’on s’en tient à cela,
On est toujours dans la bonne voie.
Les gens pensent trop à l’avance et font trop de détours. Ne jamais penser qu’à ce
Qui suit immédiatement. Faire seulement ce qu’on a sous le nez. Rien de plus simple ;
Rien de plus difficile pour la plupart des gens.. »

H.Miller

Comme disait René Laubiès ...


Ajouté le 25 avr. 2016

« La matière ne m’intéresse pas. L’huile, l’encre, l’aquarelle ne sont pour moi qu’un support, pas une fin en soi. Je n’ai jamais cherché à faire une œuvre, mais à participer au flux de l’univers, à la vie… » disait René Laubiès (1922-2016)



Créé avec Artmajeur